ok l Nous contacter

Histoire et sciences des religions (1er cycle)

 

Histoire du christianisme 1  - Lecture historico-critique du livre de Michel Onfray, Décadence

Christian CANNUYER

Lundi 17h30 - Semestre 1 - 2017-2018


Le livre de Michel Onfray "Décadence" (Flammarion) s'est, dès sa parution, hissé au rang des meilleures ventes des premiers mois de 2017. Sur le mode d'une grande fresque historique et philosophique, cette "brique" de 750 pages, que d'aucuns ont saluée comme la "Cité de Dieu athée", prend acte de la disparition imminente et inéluctable de la civilisation "judéo-chrétienne", dont l'auteur pense démontrer qu'elle a été fondée sur une pure fiction (Jésus de Nazareth) et sur la subordination des théologiens au pouvoir (le modèle prototypique en serait le lien entre Eusèbe de Césarée et Constantin). Le livre multiplie les provocations : saint Paul était un impuissant assoiffé de pouvoir, dont les écrits ont motivé toutes les violences du christianisme postérieur ; Vatican II avaliserait la mort d'un Dieu transcendant et l'avènement de l'homme-Dieu immanent ; l'islam n'est qu'un totalitarisme barbare ayant vocation à annihiler toute autre spiritualité ou idéologie ; le "choc des civilisations" annoncé par Samuel Huntington se vérifie sous nos yeux, etc. Le cours a pour dessein de montrer que ce livre, s'il fait parfois utilement réfléchir, ne serait-ce que dans le souci de le réfuter, est surtout un tissu de contre-vérités qui font injure à la recherche historique contemporaine, et une accumulation de sophismes réducteurs. Son succès et l'accueil souvent enthousiaste de ses thèses dans les médias et le grand public illustrent une certaine faillite tant de la culture historique que de la raison critique chez nos contemporains.

Histoire du christianisme 2 - Les coptes, la plus grande communauté chrétienne du Proche-Orient. Hier, aujourd'hui, demain.

Christian CANNUYER

Lundi 17h30 - Semestre 2- 2017-2018


Les Coptes, chrétiens d'Egypte, représentent aujourd'hui la plus grande communauté chrétienne du Proche-Orient dit "arabo-musulman". Après un rapide rappel de leur histoire ancienne et de leur patrimoine théologique et spirituel, le cours s'attardera surtout sur leur histoire contemporaine et leur place dans une Egypte à la croisée des chemins, entre "printemps arabe", despotisme étatique, islamisme totalitaire ou construction d'une citoyenneté démocratique. La question copte en Egypte est emblématique de la situation des chrétiens du Proche-Orient et de leurs perspectives d'avenir.

Le judaïsme

Olivier ROTA - Rudy RIGAUT

Mardi 18h - Semestre 2 -2017-2018


Conçu comme une introduction générale, ce cours mettra l’accent sur l’originalité et la pluralité du judaïsme compris à la fois comme religion et culture. Une attention particulière sera donnée aux relations du monde juif avec son environnement et sur la manière dont l’existence juive se construit face aux événements qui le traversent. Chaque cours s’appuiera sur des extraits de textes significatifs permettant de mieux saisir les enjeux propres à chaque période. Les enjeux d’interprétation, tant internes qu’externes, serviront de fil conducteur entre les différentes interventions, afin qu’apparaisse toute la vitalité du judaïsme à chacune des époques étudiées, mais aussi la part de choix dans la manière dont chacun de ses groupes se définit. Seront ainsi éclairés : les textes de référence du judaïsme, ses rites, mais aussi ses traumas (exils, destructions) et ses défis (concurrence avec le christianisme, sécularisme, dialogue inter-religieux).

L’islam  - Découverte de l'islam

Samir ARBACHE

Mercredi 18h - Semestre 1 et semestre 2 - 2017-2018


L’islam est une religion monothéiste se réclamant de la foi d’Abraham. Le cours présente les synthèses suivantes :
1. Les origines : Le prophète Muhammad, le Coran, les premiers califes, les sunnites et les chiites.
2. La pensée religieuse : dogmes, théologie, éthique et droit.
3. Les expériences spirituelles et le soufisme.
4. Histoire religieuse et histoire politique envisagées séparément, essor et déclin.
5. Les sociétés musulmanes contemporaines.

Religion et politique

Antoine FLEYFEL

Mardi 18h - Semestre 1 - 2017-2018


L'objectif du cours est de penser le rapport entre la religion et la politique, à partir de l'histoire des religions, de leurs dogmes, et de certains exemples géopolitiques récents. Les enseignements classiques des grandes religions seront abordés dans cette perspective, mais aussi des problématiques comme celles du conflit israélo-palestinien, de la diplomatie vaticane, des révoltes dans le monde arabe et des fanatismes religieux.

Spiritualités d'Asie  - Hindouisme, confucianisme et taoïsme, bouddhisme

Franck GUYEN

Mercredi 18h - Semestre 1 - 2017-2018


Pour chacune de ces traditions spirituelles, nous verrons quelle est la représentation du monde et de l'homme en jeu. Nous étudierons historiquement l'apparition et les développements de ces traditions. Nous nous appuierons sur des extraits de textes « canoniques » ainsi que sur des productions artistiques (peinture, sculpture, architecture), combinant ainsi une approche conceptuelle et une approche esthétique.

Traditions spirituelles du Japon - Le fait religieux au Japon : de l'animisme à la secte apocalyptique post-moderne

Franck GUYEN

Mercredi 18h- Semestre 2- 2017-2018


L’espace religieux japonais moderne a de quoi dérouter : les formes traditionnelles religieuses semblent continuer de prospérer si l’on en croit les taux de fréquentations des sanctuaires animistes shintô et des monastères bouddhistes lors des fêtes du Nouvel an au Japon. En même temps, de nouveaux mouvements religieux (NMR) ne cessent d’apparaître à l’ombre des traditions religieuses traditionnelles, quand elles ne les supplantent.
Pour comprendre ce paysage religieux surprenant, nous étudierons les formes religieuses traditionnelles du Japon, shintô et bouddhisme japonais, afin de comprendre les bases des NMR. Dans la seconde partie, nous nous pencherons sur plusieurs NMR apparus à partir du 19e siècle – le christianisme pouvant être considéré comme un NMR au Japon, il fera partie de la sélection (la séance qui lui est consacrée sera assurée par un théologien protestant japonais spécialement invité).
Nous illustrerons les dérives possibles des NMR par le cas de la secte Aum Shinrikyô responsable des attaques au gaz sarin perpétrées dans le métro de Tôkyô le 20 mars 1995.

Religions africaines  - Les religions traditionnelles africaines : un autre regard sur le religieux

Bertrand EVELIN

Jeudi 17h- Semestre 2 - 2017-2018


Découverte de ces religions d'Afrique que l'on a longtemps méprisées et que l'on qualifie aujourd'hui de « religions traditionnelles ». Non dogmatiques, non institutionnelles et bien souvent monothéistes, elles invitent à renouveler notre intelligence du phénomène religieux en général, et du christianisme en particulier.

Le fait religieux - La place des religions dans nos sociétés

Bertrand EVELIN et collectif enseignants

Cours ouvert à tous publics


Mardi 18h à 20h - Semestres 1 et 2 - 2017-2018 - 3 octobre, 10 octobre, 14 novembre, 21 novembre, 28 novembre, 5 décembre 2017, 9 janvier, 23 janvier, 6 février, 13 février, 20 février, 13 mars 2018


Les religions font partie intégrante de nos sociétés. Ce parcours présente quelques-unes des traditions qui constituent le paysage religieux en France et dans le monde. Nous en dégagerons les conséquences géopolitiques et sociales. Nous étudierons les implications d'un vivre ensemble dans une société laïque ouverte au dialogue et dans l'enseignement notamment catholique.

Religions du Proche-Orient ancien  - Les origines du monothéisme biblique. Le débat actuel.

Christian CANNUYER

Lundi 15h15 à 17h15- Semestre 1 - 2017-2018


L'étude des religions du Proche-Orient ancien et, singulièrement, des religions sémitiques occidentales, associée à une approche critique du corpus vétérotestamentaire, laisse de mieux en mieux apparaître que l'idée monothéiste n'a émergé que très progressivement dans l'Israël ancien et ne s'est vraiment imposée qu'à partir de la domination perse (fin 6è-début 5è s. av.J.-C.). La Bible garde les traces bien perceptibles d'une "archéologie" du Dieu unique qui connaît plusieurs strates évolutives : polythéisme, monolâtrie, hénothéisme, avant d'aboutir, non sans détours, au monothéisme. Comment se présente aujourd'hui l'état de la question ? Quels sont les enjeux théologiques ? Comment repenser la notion de "Révélation" à la lumière de ces avancées scientifiques incontestables de l'histoire des religions ?

Religions du Proche-Orient contemporain

Christian CANNUYER

Lundi 15h15 à 17h15 - Semestre 2 - 2017-2018


Nous connaissons aujourd'hui de mieux en mieux les origines de l'écriture alphabétique - qu'on peut faire remonter au moins au 16è siècle avant J.C.-, son évolution et son adoption par les Hébreux. Cette fascinante histoire, qui nous permettra aussi d'aborder la naissance de notre alphabet latin et de tous les alphabets actuellement utilisés dans le monde - tous apparentés ! - n'est pas sans implication théologique : il n'y aurait pas eu d'Ecriture sans l'émergence de l'écriture, dont la nature alphabétique a joué un rôle subtil dans le processus par lequel la Révélation "biblique" (du grec biblia, "livres") a été informée. Après avoir retracé les origines de l'alphabet et montré comment elles projettent des lueurs inattendues su la formation de la pensée biblique, le cours se propose d'explorer les liens qui ont toujours existé, dans les traditions juive, chrétienne et musulmane, des origines à nos jours, entre l'écriture et l'Ecriture.