ok l Nous contacter

Formations régionales

 

Cliquer sur la photo

La préparation du baccalauréat canonique est également possible dans le cadre d'une formation  organisée le soir et en week-end dans un autre cycle de formation : cycle A et cycle B
► le cycle A est organisé le jeudi sur Arras, Saint-Omer, Cambrai, Lille et Valenciennes.
► le cycle B, second cycle de la formation, est organisé le samedi sur Lille. 

La validation des cinq années du cycle A permet d'obtenir le Diplôme d'Etudes Universitaires en Théologie (DEUT).
Le baccalauréat canonique est obtenu à l'issue du
cycle B
 après validation des deux cycles et présentation d'un mémoire. Le DEUT n'est pas exigé pour l'obtention du baccalauréat canonique. Ces enseignements sont plus particulièrement adaptés aux personnes engagées professionnellement. Ils sont organisés en collaboration avec les diocèses d'Arras et de Cambrai sur les sites d'Arras, Cambrai, Saint-Omer et Valenciennes, et en lien avec l'Association pour la formation théologique universitaire des laïcs (AFORTUL) sur le site de Lille.

 

> Cycle A

Pour s'inscrire au cycle A à Lille, appelez au 03 20 13 41 57

Foi et culture
Foi et révélation
Franck Dubois
Volume horaire du cours : 32h - Jeudi de 20h à 22h - 1ère séance : 7 septembre 2017- TD : 16h - Le vendredi ou le samedi

Comment Dieu se fait-il connaître ? Comment, à partir de la simplicité des Évangiles, est-on arrivé à une multiplicité de dogmes parfois complexes ? Pourquoi et comment définir la foi de l’Église ? Certains croyants sont tentés par une approche individualiste de la foi, d’autres au contraire revendiquent un retour à la tradition. Alors que la méfiance envers les institutions et le relativisme ambiant tendent à discréditer les doctrines, il est urgent d’explorer à nouveau le lien essentiel qui unit la Révélation biblique avec la règle de foi définie par l’Église. Tradition, Magistère, dogmes, foi : autant de termes importants à redécouvrir, pour une meilleure intelligence du mystère chrétien.
De l’Ancien Testament à Vatican II, en passant par quelques textes des premiers Pères de l’Église, de Saint Thomas d’Aquin et de John Henry Newman, nous verrons comment la réflexion sur la Révélation a évolué dans l’Église, pour en dégager la pertinence aujourd’hui.

Foi et culture
Le trois monothéismes
Samir Arbache
Volume horaire du cours : 24h - Jeudi de 20h à 22h - 1ère séance : 25 janvier 2018 - TD : 16h - Le vendredi ou le samedi

Dès la fin du Moyen âge se pose la question lancinante de la réforme de l'Eglise. Si celle-ci n'attend pas les Réformes protestantes pour connaître un début de réalisation, le XVIe siècle n'en marque pas moins une étape importante. La chrétienté occidentale se déchire et se recompose alors, sous l'effet des Réformes protestante et catholique, mais aussi sous l'effet d'un phénomène sans doute moins facilement identifiable, mais tout aussi important, celui de la naissance de la modernité. Nous chercherons donc à présenter les recompositions de l'Eglise catholique, en faisant toute leur place aux débats (jansénisme, Lumières...) qui traversent la période, grâce à l'analyse de sources littéraires et iconographiques.
La Révolution française est une césure en ce qu'elle marque durablement les esprits et apparaît dès lors comme une référence obligée, qu'elle soit acceptée ou combattue. Nous étudierons l'important renouveau que connaît l'Eglise catholique au XIXe et dans un premier XXe siècle, tout en posant en filigrane la question des rapports de l'Eglise au monde, tant au XIXe qu'au XXe siècle, entre réflexe obsidional et tentatives d'"ouverture".



> Cycle B

Les étudiants de la formation régionale ayant validé les cinq années du cycle A peuvent s'inscrire en cycle B. Les cours ont lieu le samedi à Lille, dans les locaux de la Faculté. Pour s'inscrire, appelez le 03 21 13 141 57

Théologie morale fondamentale
Morale et vie de l'homme dans le Christ
Luc Dubrulle
4 samedis de 9h à 12h et de 13h à 16h les 7 et 14 octobre, 18 et 25 novembre 2017

Tout homme aspire à une vie humaine pleinement réussie : tel est le point de départ de la morale qui peut être définie comme la science du bonheur. La confession de Jésus-Christ retourne la question morale : elle devient une réponse à l’appel de Dieu. Loi, règles, conscience, décision et péché se comprennent en cet horizon et conduisent à poser l’intériorité dynamique du sujet comme concept central de la théologie morale.

Théologie morale personnelle
La dignité de la personne humaine depuis sa conception jusqu'à sa mort
Dominique Foyer
4 samedis de 9h30 à 16h30 les 20 et 27 janvier, 3 et 10 février 2018

Ce cours portera sur les principales questions morales liées à l'existence humaine et à la dignité personnelle : embryologie et aide médicale à la procréation ; sexualité(s) ; vie conjugale et mariage ; contraception et avortement ; famille et parentalité ; souffrance et maladie ; fin de vie et euthanasie. Dans ces domaines brûlants, la Tradition théologique catholique sera présentée et évaluée en fonction des débats actuels. Différents documents compléteront cette approche.

Théologie morale sociale
Action et pensée sociales des chrétiens
Luc Dubrulle
4 samedis de 9h à 12h et de 13h à 16h les 17 et 24 mars, 7 et 14 avril 2018

Action et pensée sociales des chrétiens (Chaire Jean-Rodhain) cf. p. 15
Depuis Jésus-Christ, les chrétiens ont développé une action et une pensée qui ont contribué au renouvellement de la société dans l'amour de Dieu avec une attention particulière aux plus pauvres. Cet impact social du christianisme appartient à son essence et s'est formalisé dans la doctrine sociale de l'Eglise à laquelle le pape François donne aujourd'hui une forme éconolothéologique.