ok l Nous contacter

« Donner du sens à la vie, donner vie à du sens »

 

Caroline Runacher,

Doyen de la faculté

La faculté de théologie a 140 ans ! Fondé en 1875, l’Institut catholique de Lille se dote, deux ans plus tard, d’une Faculté de théologie, dont le premier doyen sera l’abbé Jules Didiot.

La vie de la Faculté sera marquée par les turbulences de la crise moderniste, mais elle connaîtra aussi un rayonnement particulier dans le domaine de la patrologie avec Gustave Bardy, Marcel Richard et Jacques Liébaert, des études médiévales avec Palémon Glorieux et Philippe Delhaye, des sciences historiques aussi, et grâce à des entreprises collectives comme l’encyclopédie Catholicisme et la revue Mélanges de science religieuse.

Pendant près d’un siècle, la faculté de théologie sera fréquentée presque exclusivement par des séminaristes et des clercs, jusqu’à ce que, à la fin des années 70, la faculté accueille largement les étudiants laïcs désirant une formation théologique universitaire. Femmes et hommes de convictions et d’horizons très divers partagent ainsi l’ambition de la théologie : dans notre temps, en posant la question de Dieu, reprendre les interrogations humaines fondamentales, donner sens à la vie autant que donner vie au sens.

Faire de la théologie, c’est apprendre à s’orienter avec intelligence et lucidité dans l’univers pluriel et étonnant des relations entre l’être humain et Dieu, entre l’être humain et les transcendances, entre les différentes cultures.

Faire de la théologie, c’est chercher à comprendre le patrimoine culturel qui fonde nos convictions et valeurs ultimes. Mais c’est aussi accueillir des questions et des découvertes ‑ parfois inattendues ! ‑ surgies des nouvelles manières de vivre, croire, penser, et promouvoir le dialogue avec le monde, de la culture et de la science.

 

            Nous accueillons chacune et chacun avec son parcours singulier et ses convictions, pour prendre goût à une manière originale et libre de penser, pour enrichir sa compréhension du monde et approfondir l’intelligence de la foi.